NetBook : Lenovo Ideapad S10e et Ubuntu 9.10

13112009

Ayant récemment fais l’acquisition de ce NetBook, je ne pouvais pas me permettre de le laisser avec la version de Windows XP avec laquelle il est livré.

Pour info, voici les caractéristiques de la machine :

Processeur Intel Atom N270 (1,6 Ghz)
Ecran 10,2 » WSVGA LED Backlight – Résolution 1024 x 576 pixels
Mémoire vive 1024 Mo (512Mo soudé et 512Mo libre donc remplacé par une barrette de 1Go)
Disque dur SATA 160 Go
Chipset graphique Intel GMA 950 jusqu’à 512 Mo partagés
Réseau Ethernet 10-100 Mbits/s
Réseau sans fil WiFi (Norme G)
Bluetooth
Lecteur de cartes 4 en 1
Webcam 1,3 Mégapixels intégrée
2 haut-parleurs stéréo
Autonomie jusqu’à 3h00
Poids de 1,25 Kg
Windows XP Familiale

J’ai donc installé la version desktop de Ubuntu 9.10 Karmic Koala. Aucune surprise pour l’installation, tout s’est très bien déroulé et tout fonctionne du premier coup sans rien faire de plus. L’affichage est très beau et très fluide, l’accélération graphique fonctionne même en live CD et permet d’activer les effets Compiz sans broncher. La petite GMA retrouve un second souffle puisque j’ai réussi à lire une vidéo 720p sans aucun ralentissement.

La partie réseau fonctionne très bien. Le réseau Ethernet est toujours aussi fiable et la partie Wifi m’a impressionné. Je connaissais quelques problèmes de connexions avec la 9.04, là, tout est réglé.

Le Bluetooth fonctionne lui aussi très bien. Je peux transférer des fichiers avec mon Samsung SGH-E900.

Le lecteur de cartes permet de transférer des photos de son appareil photo sans connecter ce dernier à l’Ideapad. Le test a été effectué avec une carte SD. Le volume s’affiche directement sur le bureau.

Pour tester la caméra, j’ai utilisé Cheese. Cheese est un logiciel ressemblant à Photo Booth sur Apple© pour GNOME qui vous permet de prendre des photos et des vidéos de vous et de vos amis grâce à votre webcam, d’y ajouter des effets spéciaux, et de les partager ensuite avec votre famille et vos amis. Là aussi, rien à dire.

La partie micro interne fonctionne aussi parfaitement, il ne faut pas oublié par contre d’ouvrir le volume du micro pour s’en servir car par défaut, celui-ci est désactivé.

Niveau autonomie, cet Ideapad est donné pour 3h avec Windows. Sous Ubuntu, j’arrive tranquillement à 5h avec bluetooth et Wifi actifs.

Voilà donc, pas grand chose à rajouter au final puisque tout fonctionne impeccablement bien. Chapeau aux personnes qui travaillent sur Ubuntu car on sent bien avec cette version, que l’OS prend une certaine maturité.




Une nouvelle loi ridicule : Hadopi

3042009

La loi HADOPI a été votée aujourd’hui à l’Assemblée nationale, sans surprise. Les débats animés ont permis à de courageux députés de tous bords d’exposer toutes les failles du dispositif. L’opposition impuissante a fait face à un mur de « godillots » de la majorité qui n’étaient présents que pour s’assurer que l’ensemble serait voté selon les désirs de l’exécutif. La démocratie n’en sort pas grandie, mais tout est dit pour l’après HADOPI. Rendez-vous au Conseil Constitutionnel…

Source : La Quadrature du Net

Le Bluguntu se voit doter de couleurs bien tristes à l’image de la loi HADOPI et du ridicule de notre gouvernement.

 




Synchroniser les marque-pages Firefox entre plusieurs ordinateurs

24112008

Si comme moi vous utilisez plusieurs ordinateurs et souhaitez avoir les mêmes marque-pages pour Firefox entre toutes vos machines, alors Foxmarks est fait pour vous.

Foxmarks vous permet de partager vos marque-pages entre plusieurs ordinateurs. Il suffit de l’installer sur chaque machine puis fonctionnera en arrière-plan pour synchroniser vos marque-pages.

Foxmarks est un module complémentaire à Firefox et fonctionne sous Windows, Mac OS, Linux, …

 




Pétition pour le retour du FireWire des MacBook

18102008

Je ne vais pas revenir sur la sortie des nouveaux MacBook et MacBookPro (qui sont très beaux) mais sur cette politique Apple qui fait grincer des dents.

En effet, iPapy a eu la bonne idée de supprimer le FW400 des MacBook, pétextant que la plupart des caméscopes HD sortis ces dernières années ne sont plus équipés en FireWire, mais en USB. C’est peut-être vrai pour les camescopes AVCHD. Les camescope HD en mini-DV ne possèdent que du FireWire (cas du Canon HV20, Sony HDR-FX1000 pour ne citer qu’eux).

Autre argument formulé par iPapy, le fait que le switcher ne se sert pas de ces ports FW. Ici encore il se trompe, en ce qui me concerne, j’en suis venu au MacBook il y a 2 ans car il possédait justement une connection Firewire 400. Par la suite, je suis passé au MacBook Pro car celui-ci était équipé du FW400 et d’un FW800. Bien pratique pour le vidéaste amateur que je suis, on peut ainsi faire l’aquisition par le FW400 et sauver les rushs sur un disque dur externe connecté en FW800.

Enfin, une pétition a été mis en ligne pour le retour du FireWire dans les machines pommées, cela se passe ici : http://www.petitiononline.com/MB1394/petition-sign.html?

En tout cas, à l’heure où la norme de l’USB3 a été défini (et sera bientôt commercialisée) et où l’e-sata est la solution la plus rapide pour des transferts de données, nos chers MacBook se trainent à nous proposer 2 pauvres connectiques USB2.




Renommer un disque ou une partition dans Ubuntu

26082008

Vous avez sans doute remarqué que lorsque vous formatez une clé USB, un disque externe, celui est monté avec un nom « standard » donné par le système. Nous allons voir comment renommer cet unité de stockage afin de lui donner un nom plus parlant.
Il faut faire attention au format des données car la méthode ne sera pas la même si votre disque est en ext3, fat32 ou ntfs.

Renommer un disque en EXT2 ou EXT3
On va faire appel au programme e2label. Normalement, il est installé par défaut, sinon il faut installer le paquet e2fsprogs.
Dans une console, tapez :

sudo e2label /dev/sdb1 NouveauNom

/dev/sdb1 correspond au point de montage du disque. Remplacer NouveauNom par le label voulu (16 caractères au maximum autorisés).

Renommer un disque en Fat32
On va faire appel au programme mlabel. Celui-ci n’est pas forcément présent sur votre système, il faudra donc installer le paquet mtools.
Dans une console, tapez :

sudo mlabel -i /dev/sdb1 ::NouveauNom

/dev/sdb1 correspond au point de montage du disque. Remplacer NouveauNom par le label voulu.
Redémarrez le système pour un disque interne ou débrancher et rebrancher le périphérique pour un disque externe pour constater les effets.

Renommer un disque en NTFS
On va faire appel au programme ntfslabel. Celui-ci n’est pas forcément présent sur votre système, il faudra donc installer le paquet ntfsprogs.
Dans une console, tapez :

sudo ntfslabel /dev/sdb1 NouveauNom

/dev/sdb1 correspond au point de montage du disque. Remplacer NouveauNom par le label voulu (128 caractères au maximum).
Redémarrez le système pour un disque interne ou débrancher et rebrancher le périphérique pour un disque externe pour constater les effets.







F5MOX, Gérard de Paris 12ème. |
CAP75 |
Formation TICE C2i 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEHL Productions
| Tips and Tricks
| SpaghettiAndTurbo